Se connecter
Liste des Articles de Blog
  •  

    Le site des lecteurs de Marc-Édouard Nabe

    Accueil Sur Nabe Blogs, Internet,etc. Viva Nabe ! (1) L'âge de Judas - Blog de Pierre Cormary

    Viva Nabe ! (1) L'âge de Judas - Blog de Pierre Cormary

    Envoyer Imprimer PDF

    Lire l'article dans le contexte original

    05/04/2005

    Nabe, l'âge de Judas.

    medium_narghile1.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    [C'est à la suite de cet article que je me suis retrouvé starifié sur le site de Marc-Edouard Nabe.

    Géré par une moujik qui a manifestement tout sacrifié à la cause nabienne et qui publie systématiquement tout ce qui s'écrit dans la presse ou sur la toile sur son héros chéri, ce site est en passe de devenir l'agence de pub de tous ceux qui se sont un jour interrogés sur les aberrations idéologiques du nabot génial et ont osé un mot ou un geste ne relevant pas de l'idolâtrie absolue (cf sa rubrique "rénégats"). Vous voulez qu'on parle de vous sur le Net ? Dites du mal de Nabe, vous aurez quinze pages, vos photos et vous ferez même la couverture !

    C'est qu'elle a dû bosser, la nabesse ! Non content d'avoir mis mon "Age de Judas" en ligne, puis ma photo (qu'elle a dû chercher pendant des heures sur le blog de ma soeur), l'exécutrice des hautes oeuvres nabiennes est ensuite revenue à la charge dans un post plus hargneux que jamais (avec ce style vaguement imité de celui de son maître et qui semble la satisfaire) mais qui a l'intérêt de publier un courrier que j'avais envoyé à Nabe lui-même il y a trois ans ! Il s'agissait d'une page de mon propre journal intime où je racontais notre rencontre à l'expo Strindberg au musée d'Orsay, ainsi que ma critique de sa Lueur d'espoir - deux textes dont j'ai en effet repris quelques tournures et formules pour mon "âge de Judas".

    Je passe sur le procédé qui consiste à publier des lettres privées sur un blog - après tout, ils se défendent comme ils peuvent, l'écrivain maudit et son Antigone - je regrette simplement qu'ils n'aient pas toujours bien respecté la typographie, comme pour la dédicace de Nabe ou mes esquisses de pastiche. Sans doute étaient-ils pressés de mal faire. Au moins leur suis-je reconnaissant de n'avoir rien censuré de mes lettres (on reconnaît là le sens tout nabien de la transparence) et qui fera qu'on pourra vraiment se faire un avis. Le plus drôle reste évidemment dans le fait d'utiliser à mon encontre les insultes dont j'imaginais que Nabe allait bientôt me couvrir dans son journal et que sa vilaine, en bonne nabalphabète qu'elle est, me ressort en toutes lettres ! "Connard", "obèse blond", "sumo"... me voilà insulté par moi-même !
    Tant pis, elle pourra toujours m'imaginer "Kamikaze dans une main, [ma] souris optique sans fil dans l'autre, surfant sur ce site la peur au ventre de s'y retrouver brocardé et humilié", c'est elle qui nous fera désormais penser au Topaze de Marcel Pagnol, ce brave prof gentil et à côté de la plaque, et qui croyant édifier un de ses élèves en le semonçant "aux yeux de ses camarades qui le jugent sévèrement" , ne prévoie ni la satisfaction du cancre à être le centre d'intérêt de la classe, ni l'éclat de rire de la classe, complice avec le mauvais sujet.

    Bref, c’est là-bas que ça se passe. En attendant, j'espère, d'autres nouvelles qui ne devraient pas tarder... vu ce que l'on va bientôt lire dans le prochain JDC. Ca va encore bosser chez les nabiens !]

    Voir aussi

      GoogleNewsCialis